Les Dégenreuses

Blog féministe & geek

The Princess Who Saved Herself – 3 raisons de soutenir le projet

1 commentaire

Si vous êtes comme nous un/e de ces geeks socionautes, difficile pour vous d’être passé à côté de Jonathan Coulton, auteur-compositeur-interprète, dont les chansons trouvent à la fois leur source et leur auditoire dans une culture geek déjantée. Actuellement, l’un de ces projets est en lice sur le fameux site de financement collaboratif Kickstarter. Le projet « Code Monkey Save the World » vise à financer la production d’un roman graphique inspiré des chansons du chanteur-geek. Si les promesses de financement atteignent 250 000$, c’est la chanson « The Princess who saved herself » qui sera éditée en livre pour enfants. Les Dégenreuses ont déjà fait chauffer la carte bleue pour offrir aux enfants – filles et garçons – la possibilité d’un conte qui remet en question le caractère genré de ses personnages types. On se justifie en 3 points, et on espère vous convaincre de faire de même !

princess-who-saved-herself_jonathan-coulton_kickstarter

Le projet réunit le scénariste et auteur Greg Pak ansi que l’artiste Takeshi Miyazawa autour des chansons de Jonathan Coulton. 24h après le lancement du projet « Code Monkey Save the World » sur Kickstarter, le but des 39 000$ initialement demandés avait été atteint, et même dépassé. Actuellement, il frise les 236 000$. Devant le succès, et pour marquer la semaine restante avant la clôture des promesses (le 15 mai prochain), Jonathan Coulton et Greg Pak font un pari : si les 250 000$ sont atteints, la chanson « The Princess Who Saved Herself » deviendra un livre à part entière.

Voici les raisons pour lesquelles ce projet nous tient à cœur et pour lesquelles nous avons décidé de nous investir personnellement et financièrement.

#1 La mélodie entraînante

« The Princess Who Saved Herself » reste dans la tête. Impossible de s’en défaire. Impossible de s’empêcher de vouloir l’écouter encore et encore. Impossible de ne pas essayer d’esquisser trois pas de danse (si, si). Et ce n’est pas Anita Sarkeesian qui dira le contraire. On vous laisse juger:

#2 L’histoire et les paroles

Il était une fois une princesse qui vivait dans un château, dans un lieu féérique. C’est là que ça se corse et qu’on se met à l’adorer. Ce n’est pas une Princesse comme les autres. Elle est adepte des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie… les insectes, les reptiles !), joue de la guitare électrique, combat les Dragons, fait du shopping avec les Sorcières et les recrute pour monter un groupe de rock.

Le Royaume de la Princesse qui s'est sauvée d'elle-même en concert !

Le Royaume de la Princesse qui s’est sauvée d’elle-même en concert !

C’est très bien trouvé et c’est surtout très drôle. Si vous voulez chanter à tue-tête sans user votre franglish, c’est par .

#3 Un conte qui remettra la Princesse au goût du jour

Comme Anita Sarkeesian, on en a assez des demoiselles en détresse. Alors, une Princesse qui n’a pas besoin de prince ou de chevalier, ça nous plaît forcément. Elle met les clichés à terre : pas de preux chevalier, de parents royaux, ni d’histoire d’amour et elle n’a besoin de personneElle dégenre et dérange la trame bien tranquille du conte. Enfin une princesse avec qui on aurait aimé grandir et dont on aimerait qu’elle accompagne les petits d’aujourd’hui !

Alors, pour participer, c’est par ici !
Vous avez jusqu’au 15 mai !

Allez, pour vous convaincre définitivement, j’en remets une couche. Dès 5$ d’investissement, vous avez droit à de super cool cadeaux : stickers, morceaux, comics version digitale et/ou papier, posters, mugs, t-shirts, figurines… et même un concert (oui, un concert, pas une place de concert) ! Et c’est sans compter le cours actuellement très avantageux du dollar pour les détenteurs de la devise européenne.

EDIT : Les 250 000$ ont été atteints. La Princesse, le Dragon, mais aussi toute l’équipe du projet vous remercie. Pour en savoir plus sur les surprises que Greg Pak et Jonathan Coulton réservent à leurs fans et soutien, c’est par ici. En attendant, on espère qu’une version française de la jolie histoire voit le jour !

Et pour en savoir plus, une interview exclusive de Jonathan Coulton et Greg Pak sur le projet par MTV Geek (en anglais).
Toutes les chansons de Jonathan Coulton sont disponibles à l’écoute sur Deezer et en téléchargement sur iTunes.
Tous les autres goodies sont disponibles via le site de Jonathan Coulton.
Pour suivre Jonathan Coulton sur Twitter, c’est par .

Auteur : borderblue

Elfe invocatrice, accesoirement étudiante en Marketing & Communication. Rôliste et MJ à ses heures perdues. Amatrice de MMORPGs au point d'être GM, de littérature (de qualité littéraire, j'y tiens) fantasy, fantastique et parfois SF, de cases et de bulles d'ici et d'ailleurs. Nippophile et adoratrice de Nintendo. Geek depuis Sonic et la MegaDrive. Féministe avant même de le savoir.

Une réflexion sur “The Princess Who Saved Herself – 3 raisons de soutenir le projet

  1. Moi j’aime beaucoup les princesses et cette princesse a l’air bien chouette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s