Les Dégenreuses

Blog féministe & geek

The Blachman show

4 Commentaires

Qu’est-ce qu’on se marre…

Cette émission danoise a de quoi faire fondre les yeux et les oreilles, elle met en scène deux hommes tranquillement installés sur un canapé, commentant le physique d’une femme debout devant eux. Autant dire que ça nous a fait tiquer.

Le concept est simple, deux hommes sont assis et font des commentaires sur la femme, nue, debout devant eux. Elle n’a pas le droit de parler. Cette émission se nomme Blachman, comme le nom de son créateur: Thomas Blachman, musicien et juré de l’émission X factor version suédoise. Pour lui nous vivons dans « une société sans bites », l’homme moderne a perdu sa virilité et sa créativité (c’est sur que c’est super créatif de reluquer une femme assis dans un fauteuil, mais passons). Afin de retrouver la poésie, perdue entre le puritanisme et la pornographie, dit-il, l’homme doit pouvoir parler librement du corps de la femme (et la femme doit se taire, c’est ça la modernité!).

Le but de cette émission pour Thomas Blachman, est de rétablir l’ordre des choses en redonnant le pouvoir au mâle (hum hum).

J’ai trouvé pour vous un extrait de ce show. Alors oui, c’est en danois, on ne comprend rien. Mais ils ont l’air tellement concentré dans leur analyse philosophique que ça me suffit :

Evidemment, les avis sont partagés, la plupart des femmes pensent que c’est l’homme qui détient le pouvoir, et au contraire, beaucoup d’hommes pensent que c’est au contraire la femme. Eh oui ! La femme a le pouvoir sans même dire un mot, rien qu’avec la beauté de son corps  ! Comme c’est beau ! *Ironie ironie*

Une animatrice suédoise, Jenny Strömstedt a inversé le concept de cette émission. Elle s’est assise dans un fauteuil et a commenté le corps d’un homme nu. Elle a trouvé que cette expérience lui avait donné un « sentiment de pouvoir » (tu m’étonnes!).  Le lien pour voir la vidéo ici.

Autre chose, je me demande comment on peut accepter de venir sur un plateau d’émission, et y montrer son corps, qui sera l’objet de critiques. Que ce soit pour un homme ou pour une femme, je trouve ça humiliant, et ça ne me viendrait jamais à l’esprit.

Bien évidemment, certains hommes n’ont pas attendus cette émission pour commenter le corps d’une femme croisée dans la rue, (voir l’article « Je ne suis pas charmante« , par exemple). Cette émission montre une certaine facette de la société, son machisme, son inégalité homme/femme. Certains hommes ont visiblement besoin de ressentir leur supériorité par rapport aux femmes (en les dénigrant ?).

Pour conclure, vous l’aurez remarqué, je n’approuve pas cette émission. Et vous ? Cela vous plairait-il de vous allonger dans un sofa et commenter, juger le corps d’une femme nue ?  Ou d’un homme ?

Publicités

Auteur : cixiqing

Vraie fille, vraie geek

4 réflexions sur “The Blachman show

  1. Des gros nazes qui se croient intelligents et intéressants alors qu’ils sont visiblement bien limités et franchement dégueulasses.
    Horripilant, atterrant…

  2. Tout d’abord merci pour l’article.

    Première, je commence en avoir marre de ces « hommelettes » qui pleurnichent sur les vilaines femmes qui les « oppriment ».

    S’ils étaient si opprimer que cela, ce genre d’émission serait impossible. Logique.

    Le pire c’est qu’ils se prétendent les garants de la virilité…

    La définition classique de la virilité, celle des anciens grecs, correspond à un mélange de vertu moral (respect des lois, culture) et de capacités d’action (prise de risque, capacités physiques, entretenir une famille) que doivent acquérir les hommes.

    Que certains « hommes » expriment leur perversion est une chose. Qu’ils le fassent au non de la « virilité », c’est un peu un comble parce qu’ils font tout l’inverse…

  3. Ça donne plus envie de vomir qu’autre chose.

  4. On tombe dans ce que la télévision a de plus crasseux… Et ce que j’aime, c’est cette liberté qu’on prend, comme avec le harcèlement de rue, avec le corps des femmes, comme si ça ne faisait rien, comme si elles étaient là pour ça…

    Si le concept avait existé pour les hommes et pour les femmes, ça aurait tout autant posé un problème d’éthique en terme d’objectivation du corps humain. Mais vu que là, ça ne se dirige que vers les femmes, ça pose ce moment problème, mais ça pose aussi celui de la manière dont on considère les femmes dans notre société.

    Autant dire qu’un tel programme nous en apprend beaucoup sur la société actuelle et la valeur qu’elle accorde aux femmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s