Les Dégenreuses

Blog féministe & geek

Harceler les femmes pour le lol

23 Commentaires

Suite à la publication ces derniers jours de deux vidéos particulière, j’aimerai mettre quelque chose au clair. Non, harceler les femmes, les tripoter, les embrasser sans leur consentement, ce n’est pas drôle. Ce n’est pas de l’humour. C’est juste humiliant, c’est une forme de violence, et surtout c’est grandement méconnaître la vie des femmes que de penser une seule seconde que c’est marrant. Les deux vidéos en question ? Ce sont celles-ci :

La première est française, inspirée d’une vidéo américaine, et s’intitule « Comment embrasser une inconnue en 10 secondes !« . On peut y voir un jeune homme connu, un animateur radio, aborder des femmes dans la rue avant de les embrasser, pour la majorité, par surprise ou de force. La vidéo est classée dans la catégorie « humour » de Youtube, et les commentaires sont unanimes : cette vidéo est hilarante. Si certains soulèvent le fait que celle-ci est peut-être un fake, il reste que de trouver drôle d’embrasser de force des jeunes femmes dans la rue est carrément problématique.

La deuxième vidéo du moment nous vient des Etats-Unis et met en scène des jeunes hommes qui ont la brillante idée de proposer à des femmes de pratiquer le motorboating (pratique consistant à secouer sa tête entre les seins d’une femme tout en imitant le bruit d’un moteur) en échange de quoi ils donneront 20$ pour la lutte contre le cancer du sein. Même si le but est louable, on se demande quand même ce qui a traversé l’esprit de ces mecs quand ils se sont dit que ça serait une bonne idée d’aller tripoter les poitrines d’inconnues dans la rue pour promouvoir la lutte contre le cancer. Bien entendu, encore une fois la vidéo est dans la catégorie « humour » et les commentateurs, principalement masculins, trouvent cela très drôle.

Cette vidéo en particulier fait écho à un billet du blog Tout A L’Ego qui résume assez bien la situation de certaines campagnes de sensibilisation au cancer qui se résument à « Sauvons les nichons tout en se rinçant l’oeil », en oubliant au final que derrière les nichons, il y a avant tout des femmes.

Mais ces deux vidéos ne sont pas des cas à part. On avait déjà eu droit au canular vraiment très très drôle de ce jeune homme qui courrait après les femmes dans la rue ciseaux à la main en leur faisant croire qu’il leur avait coupé une mèche de cheveux. Hi-la-rant on vous dit. Bah quoi ? Franchement, ces nanas qui courent tout affolées alors que c’est juste une blague, c’est quand même rigolo, non ? C’est pas comme si elles avaient une raison d’avoir peur parce que des relous qui les harcèlent dans la rue elles en croisent tous les jours…

Les vidéos de ce genre ne sont pas rares sur la toile, on peut y voir moult jeunes femmes se faire embrasser sans avoir vraiment donné de consentement ou encore se faire piéger et extorquer leur numéro de téléphone sans le savoir. Enfin, quelques vidéos plus extrêmes de sharking circulent même, cette pratique consistant à déshabiller une femme dans la rue contre sa volonté, en baissant son haut ou relevant sa jupe de manière plus ou moins violente (je ne souhaite pas poster de vidéo de cette pratique, si vous voulez savoir à quoi ça ressemble, Google est votre ami). Toujours for the lol bien entendu.

Toutes ces vidéos ont pour point commun le postulat suivant : harceler des femmes, tripoter des femmes, embrasser de force des femmes dans la rue, c’est rigolo. Roooh allez, quoi, c’est juste de l’humour ! C’est pour la blague qu’on vous dit ! Sauf que ce que certains considèrent comme une blague est la triste réalité pour de nombreuses femmes. Dès qu’elles mettent un pied dans l’espace public, elle subissent le harcèlement de rue, directe conséquence de l’idée selon laquelle le corps des femmes dans l’espace public ne leur appartient plus vraiment. Alors mettre en scène ce harcèlement, le reproduire, le filmer et le diffuser largement sous l’étiquette « humour », ça relève au mieux de l’inconscience, au pire de la cruauté la plus malsaine. Alors, une fois pour toutes, NON harceler les femmes dans l’espace public à des fins humoristiques n’est pas acceptable, car ce sont des choses que les femmes vivent tous les jours, des situations violentes qui font partie de notre société patriarcale et contre lesquelles nous devons lutter. Utiliser ces situations pour se divertir, c’est tout simplement nier et minimiser leur caractère violent. Sachez, chers youtubeurs, que harceler les femmes, ce n’est définitivement pas lol.

Edit : Pour rappel, tripoter ou embrasser une femme sans son consentement est une agression sexuelle, qui constitue un délit en droit français.

Edit 2 : Une pétition a été lancée pour demander à Guillaume Pley de retirer sa vidéo sur « Comment choper une fille en 3 questions », vous pouvez la signer ici.

Advertisements

Auteur : Red F0xx

Étudiante en marketing et communication, aime traîner sur l'interweb mondial, membre de l'Eglise de la Licorne Rose Invisible (Blessed Be Her Holy Hooves).

23 réflexions sur “Harceler les femmes pour le lol

  1. Et oui… triste réalité, c’est vrai qu’une fois sur deux quand on marche dans la rue on a le droit à un petit commentaire plus ou moins cinglant et ce, qu’on soit belle, moche, bien roulée ou grosse ! Entre place de Clichy et Stalingrad, 17 petits « mots doux » de 17 personnes différentes (ben oui, je me suis amusée à compter tellement j’étais blasé !). A la fin de la journée j’avais envie de pleurer !

  2. Un résumé très utile, surtout quand on voit l’ampleur (et la popularité) que ça prend…

    Et effectivement, je ne sais pas si les commentaires ne sont pas encore pires que les vidéos en elles-mêmes…

  3. Alors déjà la vidéo « pour lutter contre le cancer du sein » j’ai jamais pu la regarder en entière, avec les filles qui se laissent peloter comme ça, ça dépasse mon entendement.

    Les autres vidéos, c’est vous qui me les avez fait découvrir: « comment embrasser une fille en trois questions », je me suis imaginée lui foutre un coup de griffe sur le visage au moment où il aurait essayé de m’embrasser de force (mon admiration pour celle qui a eu la présence d’esprit de lui foutre une baffe). La vidéo trop drôle où le mec fait semblant de couper les cheveux aux filles, un peu échauffée comme je suis là avec un peu de chance je me serais peut-être retournée pour essayer de lui chopper le ciseau – sérieux y a vraiment des **** qui trouvent ça drôle de faire peur aux gens en les menaçant de toucher à leur intégrité!!!!

    Quand aux vidéos de mecs qui déshabillent des filles (ouai, google est mon ami), surtout celles où les mecs prennent comme prétexte qu’elle est habillée comme une pute donc qu’il faut la punir en l’humiliant, je reste sans voix. Mais merde, comment c’est possible que ces mecs postent carrément les agressions sexuelles qu’ils ont commises sur internet et que la police ne va pas retrouver leur trace! J’avais réservé mon « arme » (mes clefs que je placent entre mes doigts façon Wolverine) à mes retours de soirée solitaires, mais je me demande si je ne vais pas les tenir en plein jour quand j’ai commis le sacrilège de mettre une mini-jupe, histoire que cette ordure garde sur son visage ou ses mains un souvenir cuisant du jour où il m’a humilié (même si en fait, d’après ce que j’ai vu des vidéos, les filles sont tellement choquées qu’elles ne disent rien, qu’elle retrouvent juste le réflexe de se rhabiller au bout de quelques longues secondes).

    Merci pour ses vidéos, même si je serais restée de meilleure humeur en ne les regardant pas…

    • Euh, ouai, je suis assez d’accord en fait

      Comment c’est possible de mettre en ligne de pures agressions sexuelles comme ça ? Normalement, ça devrait être interdit par la loi quoi, c’est juste n’importe quoi que ces vidéo puissent être publiées plus de 5 min.

      Harceler des gens et leur faire du mal (moralement et physiquement), normalement, ça tombe sous le coup de la loi. Quand on publie la vidéo, qu’elle porte la mention de n’importe quelle association, radio, ou que sais-je, on est considéré comme complice, un peu, non ?

      Révoltant, en tous cas… Et preuve de l’existence du patriarcat, encore… et toujours.

  4. Le truc qui craint encore plus, c’est que si on a le malheur de faire des « remontrances » à ce genre de personnage, ben c’est nous les méchant(e)s et les irrespectueuses/irrespectueux. Et si on est un homme on est censé penser comme eux…

    Je dis ça, c’est que je me suis embrouillé avec un naze qui insultait une jeune femme qui a eu l’outrecuidance de refuser de lui laisser son numéro et de lui donner une cigarette (?!).
    La jeune femme lui tenait tête (logique). L’autre hurle, s’agite,…

    Je me suis interposé calmement en faisant remarqué l’inutilité de son énervement.

    Il m’explique que :
    1) Je dois me mêler de ce qui me regarde
    2) Que si j’interviens, c’est que je veux « me faire cette pute »
    3) Que si il voulait il me défoncait la gueule parce qu' »il fait de la boxe ».

    Au final, après 20 secondes d’injures, de cris, de paroles débiles il est parti.
    Sans oublier de me redemander une cigarette.

    • Merci pour votre anecdote ! Vous avez eu probablement raison de vous interposer, ce sont aussi aux passants témoin de ces petites agressions de réagir, et de montrer que ces situations ne sont ni « normales » ni acceptables.

    • C’est bien que vous vous soyez interposé, ce n’est pas souvent qu’on reçoive de l’aide dans ce genre de situation.

  5. « Pour rappel, tripoter ou embrasser une femme sans son consentement est une agression sexuelle, qui constitue un délit en droit français. »
    Dans la video de Simple Pickup « Motorboating Girls for Breast Cancer Awareness » les filles sont clairement consentantes, ou est donc le probleme?

    • Dans la vidéo, effectivement les femmes semblent consentantes. Ce qui pose problème c’est que encore une fois, on « glorifie », on fait passer pour de l’humour le fait que des hommes touchent les poitrines de femmes dans la rue. De plus, se pose le problème de la cause invoquée, la lutte contre le cancer du sein, qui visiblement n’est pas vraiment ce qui pré-occupe les mecs mis en scène dans cette vidéo. Ils parlent bien de « sauvez des nichons » et semblent ne pas avoir grand chose à faire des vies des femmes derrière les nichons. Bref, cette vidéo n’est qu’un prétexte 1) pour toucher des poitrine d’inconnues dans la rue 2) pour les spectateurs de se rincer l’oeil.
      Pour plus de détails, tu peux aussi lire l’article de Madmoizelle.fr : http://www.madmoizelle.com/motorboat-cancer-sein-206420

      • Hum… Moi je ne vois pas bien le problème…

        Au final pour moi, cette vidéo ne montre pas trois gars qui touchent des seins, mais plein de filles qui acceptent de « donner » un peu de leur corps pour la lutte contre le cancer. Un peu comme les femens qui montrent leurs seins pour protester. C’est tout à leur honneur, moi je ne pourrais pas, c’est sûr. M’enfin, en 2013 on est quand même libres de disposer de nos corps non ?

      • Bien entendu que ces femmes sont libres de disposer de leur corps. Seulement cette vidéo n’existe pas dans le vide et s’inscrit dans toute une culture patriarcale qui veut que le corps d’une femme devient publique dans l’espace publique. Le problème ne vient d’ailleurs pas du choix de ces jeunes femmes de se laisser toucher (je ne juge pas leur choix), mais plutôt des hommes ayant choisi de faire cette mise en scène (c’est leur choix que je juge). Ils choisissent de demander à des femmes « d’offrir » leur corps pour qu’en échange ils daignent donner quelques dollars pour une lutte qui concerne ces femmes, mais ne les concerne, eux, pas directement. En choisissant cette mise en scène, en la filmant et en la diffusant, ils laissent penser que toucher des femmes dans la rue, c’est drôle et c’est quelque chose d’acceptable. Quand depuis sa puberté une femme se prend des mains aux fesses/poitrine régulièrement sans son consentement et qu’une vidéo remet encore en scène cette pratique sous l’angle de l’humour en cherchant à dédramatiser ce qui ne doit pas l’être, ça commence à devenir lassant.

    • C’est la seule vidéo que je n’ai pas pu regarder, celle qui était trop dure pour moi – alors que ce qui se fait dans les autres est bien pire, comme vous le soulignez, c’est la seule vidéo où les filles sont clairement consentantes. Peut-être parce que je me suis mise à la place de chaque fille de ces vidéos (ce sont des filles lambda dans la rue, j’en suis une aussi), et que dans celle-là, j’ai ressenti le malaise de la personne qui accepte qu’on ne la respecte pas, qu’on s’amuse avec des parties de son corps qui sont plutôt intimes, avec comme prétexte la bonne cause.

  6. Pingback: Harcèlement de rue | Pearltrees

  7. Dans toutes ces vidéos, il est impératif de demander l’autorisation de diffusion à la personne  » piégée  » – on peut donc remettre en question le côté  » je vais souffrir psychologiquement plusieurs mois du fait de qu’untel ait motorboater sur mes nibards, ou qu’il ai pris mon numéro de téléphone  » – parce qu’au final, elles ont toutes été consentante de donner leur droit à l’image pour la diffusion des séquences sur lesquelles elles apparaissent.
    J’suis un garçon, et j’ai moi même trouvé la vidéo de Guillaume ( comment embrasser une fille en moins de 10 secondes ) un peu abusée, le fait qu’il attrape parfois leur visage m’a largement rendu mal à l’aise.
    Cependant, ce n’est qu’une version cheap de ceux qui ont réalisé le spot pour le cancer du sein qui font souvent des vidéos sur  » technique de drague pour embrasser une jeune fille  » et ils sont beaucoup plus subtiles, ne se montrent jamais aussi insistant que leur imitateur Français, et n’ont absolument aucun contact avec le visage de la fille dans le but de l’approcher de leur bouche. Ils font en sorte que ce soit effectivement la fille qui s’approchent d’eux pour les embrasser.

    Le soucis que j’ai avec la vidéo concernant le motorboating, c’est que ça discrédite l’importance de la campagne contre le cancer du sein puisqu’il s’en serve légèrement comme prétexte, et ils se dédouanent de toute  » mauvaise conscience  » en versant de l’argent en échange.

    • Le problème de ces vidéos se posent à deux niveaux : au moment de leur réalisation et au moment de leur diffusion. Même si dans certaines vidéos, les personnes sont consentantes (pas de pb durant la réalisation), leur large diffusion fait passer plus ou moins inconsciemment l’idée qu’aborder les femmes dans la rue, c’est fun, drôle, et acceptable, alors que lorsqu’on connaît la réalité du harcèlement de rue, c’est tout le contraire.

  8. Je suis arrivé là suite à la vidéo de l’animateur abruti d’ NRJ, et pour sa vidéo comme pour celle du malade mental avec ses ciseaux, il suffit de s’imaginer ce que ça aurait donné si ils avaient essayé ça sur des hommes… moins drôle, plus sanglant, sans nul doute. Le coté comique aurait alors bien pu leur échapper.
    Bref, ils se font plaisir à moindre frais, en rigolant de filles sur lesquelles ils ont un ascendant physique et sociétal. c’est lâche, c’est bas, c’est minable. Mais ça peu s’afficher sur internet. Vivement des plaintes et des condamnation pour ce qui est, qu’on le veuille ou non, une agression.

  9. En fait, ce n’est même pas tant la légalité ou pas de ces vidéos qui est en question.

    C’est surtout un puissant message (étant donné la popularité très grandissante et très rapide) pour tous les gamins qui tombent dessus.

    C’est « normal », on peut faire ça « pour rire » (et mieux, si on rit pas, c’est qu’on est un-e gros-se coincé-e).

    Bref, c’est fun. Et ce n’est pas juste grave pour ces filles qui se sont faites harceler, mais aussi pour toutes les prochaines qui seront victime d’un humoriste en herbe inspiré…

    Je sais, j’enfonce des portes ouvertes, mais ça me semblait important de le rappeler…

  10. Pingback: Harceler les femmes pour le LOL | Mes coups de coeur

  11. Pingback: Cette colère qui ne s’éteint plus – 1ère partie | Beatrix's

  12. Je précise… après avoir laissé quelques commentaires choisis sur youtube sur cette vidéo… j’ai bien sûr reçu des réponses (agressives, évidemment). Et là, au moment de répondre….. ô surprise, « votre compte a été bloqué par l’auteur de cette vidéo » !!

    Je précise quand même que mon commentaire était très loin d’être aussi agressif que des tonnes d’autres insultes qu’on peut trouver à l’encontre des féministes sur le même fil !

    En somme, ce monsieur Guillaume Pley (qui est celui dont j’ai commenté la vidéo, l’ « originale » en quelque sorte) censure les utilisateurs qui ne postent pas à sa convenance ! Ca vous donne une petite idée de la mentalité…

  13. Pingback: Cher Nice Guy |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s