Les Dégenreuses

Blog féministe & geek

Téléchargez aussi vite que vous faites changer les entreprises d’avis – Numericable et Sony sur l’échaffaud de Twitter

11 Commentaires

Twitter est puissant. Numericable en fait les frais en ce début d’année 2014. Retour sur quelques gaffes et quelques succès. En espérant qu’ils servent de leçons.

Téléchargez aussi vite que Numericable change d'avis

Lundi, dans le quotidien 20minutes, paraissait une publicité du fournisseur d’accès internet Numericable. Très vite, Twitter s’empare du cliché sexiste qu’elle véhicule et la diffuse.

numericable_tweet1_lesdegenreuses

Hier, au lendemain de la première gaffe, Numericable signale la publication d’une nouvelle publicité, qui cette fois, s’en prend au sexe opposé (oeil pour oeil…). Vue par beaucoup comme une façon de rectifier le tir, certains plaident l’humour quand d’autres dénoncent une communication tout bonnement foireuse. Quitte à être discriminatoire, autant l’être pour tout le monde, hein.

numericable_tweet2_lesdegenreusesL’humour, encore une fois, est revendiqué quand d’autres – ces mégères de féministes sans humour -, en profitent pour parler haut et fort contre un sexisme qui sévit sans limite dans la stratégie de communication des entreprises.

Il est vrai que cette histoire n’est pas sans en rappeler une autre. Le 28 novembre, c’est Sony qui déclenche un tollé sur Twitter avec cette image censée rappeler la sortie imminente de la Playstation 4.

playstation_embrasser_1

Vu par la communauté twittos comme sexiste et inadaptée – rappelons que 45% des joueurs sont des joueuses et que tous les joueurs ne sont pas hétérosexuels -, celle-ci réagit. Ni une ni deux, Sony répond avec un nouveau visuel, censé réconcilier tout le monde.

twit_sony_ps4

Je dis « censer », et je pèse mes mots, car ce visuel n’a pas eu l’effet escompté. Tout d’abord, il a été étrangement publié une heure après le premier et fait lourdement peser des doutes quant à la bonne volonté de l’éditeur. Ne s’agirait-il plutôt pas de rattraper une première erreur ? Le but : ne pas paraître sexiste, ne pas déclencher un scandale. Vous voyez, il y en a pour tout le monde. Ensuite, au contenu textuel du tweet – « Mesdemoiselles, mesdames les joueuses » -, la vérité apparaît toute entière : passons sur le « mesdemoiselles » passé de mode, si ce n’est de loi, Sony n’a décidément qu’une vision hétérosexiste androcentrée réductrice de sa cible. Et ce n’est pas la première fois qu’on en a la preuve. Une stratégie que ne manque d’ailleurs pas d’imiter son concurrent direct Microsoft.

Ces deux événements m’amènent à deux conclusions :

A l’heure où le marketing genré apparaît dépassé et où Internet fait loi, la plupart des entreprises persistent à proposer une stratégie de communication cisgenrée sexiste, notamment dans ce genre de domaine technologique. N’oublions pas que la norme de marché est masculine quand il s’agit d’électronique… Mais pourquoi systématiquement exclure une partie considérable des consommateurs ? Ne serait-il pas plus bénéfique de conjuguer succès commercial et RSE irréprochable ?

Internet et les réseaux sociaux ouvrent de grandes opportunités aux entreprises qui ne savent toujours pas l’utiliser à bon escient. Un succès à portée de clic à double tranchant car c’est aussi un moyen pour leur public de répondre, et de répondre fort. Le temps est fini où les plaintes privées pouvaient être écrasées dans l’œuf. Sur les réseaux sociaux – et c’est encore plus vrai sur Twitter – la moindre erreur se répand comme une traînée de poudre. Ils représentent et permettent l’empowerment des consommatrices et consommateurs qui peut maintenant réagir, influencer une entreprise et lui faire modifier une campagne. Numericable et Sony auraient-ils produit un second visuel si Twitter s’était tu ? Personnellement, je ne crois pas.

Des gazouillis qui font décidément bien du bruit puisque le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) a « porté plainte » auprès de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP). Une bien belle façon de commencer l’année avec un vrai bad buzz pour Numericable. Et la preuve qu’avec un clavier et une connexion internet, on peut agir et faire réagir les entreprises et les autorités.

Twitta, twittos, surfeuses et surfeurs du net, continuons de protester ! On vous souhaite une belle année !

Publicités

Auteur : borderblue

Elfe invocatrice, accesoirement étudiante en Marketing & Communication. Rôliste et MJ à ses heures perdues. Amatrice de MMORPGs au point d'être GM, de littérature (de qualité littéraire, j'y tiens) fantasy, fantastique et parfois SF, de cases et de bulles d'ici et d'ailleurs. Nippophile et adoratrice de Nintendo. Geek depuis Sonic et la MegaDrive. Féministe avant même de le savoir.

11 réflexions sur “Téléchargez aussi vite que vous faites changer les entreprises d’avis – Numericable et Sony sur l’échaffaud de Twitter

  1. mouais… enfin…
    La deuxième pub Numéricable est tout aussi bête que la première, je sais pas si y a de quoi se réjouir de cette « correction ».

    On est dans deux clichés très proches et qui au final véhiculent la même chose : Les femmes et les hommes son différents (mais complémentaires je vous rassure) et chacun doit savoir rire des défauts des autres. Le problème c’est que le sous-entendu  » chacun a sa place et nous savons tous laquelle » est super présent.

    Je pense vraiment pas que ce soit une victoire…

    • Comme vous, nous pensons que cette correction de Numericable est peu pertinente, et, comme celle de Sony, inadaptée. Le genre de communication qui fait s’enfoncer les entreprises encore plus bas dans les clichés discriminatoires.
      La victoire, c’est qu’une autorité compétente a portée plainte grâce à l’action conjointe des twittos.

  2. Je me demande aussi si le fait d’ajouter un visuel « anti-hommes » après le premier n’est pas carrément prévu. On « rectifie le tir » en prétendant taper sur les deux sexes, mais non sans avoir pris soin de déclencher un bon gros buzz auparavant… Le beurre et l’argent du beurre ?

    • Je ne sais pas… J’ai plutôt eu l’impression que le buzz était bien négatif et que les gens avaient plus envie de se tourner vers un autre opérateur que de souscrire…
      Après, vaut-il mieux un bad buzz que pas de buzz du tout ?

  3. Effectivement, Twitter est efficace. Personnellement, abonnée de Numericable, j’en étais encore à me demander comment leur faire savoir tout le bien que je pensais d’eux. Je commençais également à songer à changer d’opérateur. Avant cette pub, j’avais, pour plein de raisons, une très bonne image de Numericable et j’étais très contente d’être chez eux. Et maintenant, eh bien, c’est la fin de la lune de miel !
    Salutations.

  4. > « A l’heure où le marketing genré apparaît dépassé et où Internet fait loi,
    > la plupart des entreprises persistent à proposer une stratégie de communication cisgenrée sexiste »

    Ce marketing n’est pas du tout dépassé. Au contraire ! Créer de nouvelles sous-catégories de la population permet de cibler les produits pour chaque niche et d’augmenter les profits. Ils divisent pour mieux régner : chaque catégorie se bat pour sa part du gâteau (cf. votre usage du ‘cisgenré’) et, les niches ne partageant pas, les besoins sont décuplés.

    Et lorsque la sous-catégorie se sent (enfin) visée par une pub, elle est très reconnaissante ! Alors que ce ne sont pas aux industries de définir les standards (qu’ils placent le plus bas possible), mais aux gens.

    • Le marketing genré est récemment remis en question dans des études. Le masculin et le féminin ne sont pas des cases imperméables. L’identité se construit à travers la consommation.
      Actuellement, on réfléchit à aller au-delà de telles segmentations, qui dans certains secteurs apparaissent comme dépassé 😉
      Bonne journée !

  5. Une question est-ce que le slogan « Garder votre mari à la maison avec seulement 1 euro. » c’est OK ?
    Juste à titre de question car c’est ce qu’Orange affiche à coté de chez moi.

    • Je ne trouve nulle trace de cette campagne sur internet, alors difficile d’en deviner le ton. Essayons de ne pas crier au scandale de suite. Après, si le message est censé ne s’adresse qu’aux personnes mariés à une personne de sexe masculin (ça réduit quand même pas mal la cible), j’ai envie de dire, tant pis pour Orange.
      Pour être tout à fait non-discriminatoire, il aurait fallu employé un nom neutre (partenaire, par exemple). Et ça aurait au moins eu le mérite d’élargir le public d’Orange 😉

      • voici la pub : http://www.orangecaraibe.com/home/img/slides_top/pub-home-bein.png

        Je m’excuse la phrase c’est « comment garder votre homme à la maison avec juste 1 euro? » et c’est pour bein sport disponible sur la TV d’orange aux Antilles et en Guyane. Premièrement je doute que ça s’adresse aux hommes directement mais à leur compagne car aux Antilles comme le reste de la Caraïbe l’homosexualité est mal vu voir illégales dans certaines îles (Jamaïque et Haïti par exemple), donc on s’adresse bien à un couple de préférence hétérosexuel. Ici on renvoie l’image que le sport c’est d’abord un truc de mec et que si la femme veut que son homme reste à la maison au lieu d’aller picoler avec ses potes, la solution est de lui offrir les chaînes du sport pour le faire rester en place. En gros Bein sport c’est d’abord pour un public masculin.

  6. Excusez pour ce petit poste assez hors-sujet il concerne les 45% de joueuses est un chiffre américain. Les chiffres français fournis par le SELL montrent un pourcentage plus élévés les femmes représentent en France de 49 % des joueuses. C’est équilibré en général le plus fort pourcentage masculin est la tranche des 15-24 ans pour les hommes et les femmes surpassent les hommes à partir de 45 ans mais ne surpassent pas la tranche des 15-24 ans. Plus de détails ici:
    http://www.01net.com/editorial/613492/le-sell-met-a-mal-les-idees-preconcues-sur-les-joueurs-en-quelques-chiffres/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s